My Funny Valentine

La vie, c'est comme une boîte de chocolats. On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Douceur et amertume, grands bonheurs et petites déceptions, la vie d'une bloggueuse qui mange toute la boîte. Même ceux au kirsch qui sont quand même pas très bons.*

30 janvier 2008

Cinéma, politique, Didier Super, héritage et EDF.

Quelle vie, mes amis, quelle vie!

Encore une fois, je ne poste pas souvent, mais c'est parce que je suis tout simplement DEBORDEE, je ne vois pas d'autre mot!

En plus du boulot et des travaux, figurez-vous qu'il mio amore (ben oui, il est italien, alors je ne vais pas l'appeler "mein zärtlich Geliebte" hein, et... pas seulement parce que je n'arrive pas à articuler l'allemand) a décidé que notre vie sociale n'était pas encore assez trépidante.
Aussi la semaine dernière m'a-t-il emmenée à l'avant-première du dernier Klapisch, Paris, qui faisait l'ouverture de l'opération "Tous au cinéma". D'ailleurs, au cas où ça vous intéresserait, j'ai beaucoup aimé (mais pour Klapisch je suis un public acquis d'avance, je marche à chaque fois à fond dans ses histoires...). Du grand Luchini, le duo Binoche-Duris qui fonctionne comme une évidence, Karine Viard en boulangère qui a pris cher, et Dupontel, Cluzet, etc... Un beau film chorale, toujours touchant et drôle. Bref, j'adôôôre!

Je vous en aurais bien fait un compte-rendu détaillé, mais le film sort très bientôt, je ne veux pas déflorer l'intrigue, et puis honnêtement je n'ai pas le temps, d'autant que j'en ai vu d'autres des films, puisqu'à moins que vous ne viviez dans une grotte, vous savez que pendant cette dernière semaine la place de ciné était à 3euros, alors j'ai fait comme vous, j'en ai profité!

Donc le week-end dernier, productivité exemplaire: 5 paquets de copies corrigés, 2 films vus, et de l'enduit posé dans presque une pièce entière (grâce toujours à l'aide de la main d'oeuvre italienne bon marché ;o)  )

Les films (je sais que le reste vous vous en foutez):

No Country for Old Men, des frères Cohen.
Dans la même veine que le cultissime Fargo, la neige et Frances McDormand en moins, le désert et Tommy Lee Jones en plus. Sans parler de Javier Bardem, qui m'a quasiment traumatisée. 3 étoiles.

Charlie Wilson's War, de Mike Nichols.
Bien écrit, bien rythmé, bien interprété. Un bon film américain en somme. Sujet intéressant (tiens, encore un film sur la guerre... Cette fois-ci, la guerre froide dans l'Afghanistan des Moujahiddines, circa 1980). Drôle et pertinent, mais... il manque ce petit supplément d'âme qui fait les grands films. 2 étoiles.

Demain soir, c'est la projection d'Astérisqm aux JO. Oui, je sais, il y a comme une sorte de décalage avec les films précédemment mentionnés, mais comme on m'invite, je ne vais pas faire ma snob, mais plutôt ma propre opinion.

Rajoutons à cet agenda de folie le concert de Didier Super au Trianon hier soir. Tu parles d'un personnage! D'abord, quand il commence son spectacle par "Les corons" de Pierre Bachelet, c'est jubilatoire. Ensuite, quand il entreprends de beugler ses compositions dans le micro accompagné de sa guitare, je me dis que finalement, je vais peut-être très vite mal le vivre... C'est supportable 5 minutes, mais guère plus. Heureusement, Didier Super n'a pas l'intelligence de son physique. Autrement dit, il est bien plus malin que ça, et propose en fait un véritable spectacle comique, entrecoupé de chansons, évidemment toutes plus 15ème degré les unes que les autres. Vous connaissiez sans doute déjà comme moi "Y'en a marre des pauvres", et "Y'en a des biens", il faut aller découvrir le reste! Ce qui a achevé de me rallier à son personnage, c'est que s'il joue le gros lourd à la perfection, quand le public (qui n'a de cesse de l'interpeler) fait lui aussi son gros lourd, Didier Super change de registre et contre-attaque avec beaucoup de finesse. Bref, ça fait mouche. Pas complètement con le gars, ne vous y trompez pas. Mais c'est vrai, je vous l'accorde, cela reste le seul spectacle où les gens paient pour venir se faire insulter!

Je finis de vous saouler avec mon agenda, avant de vous raconter une anecdote EDF.
Une fois n'est pas coutume, ce blog se politise légèrement (et le restera, quoique discrètement, jusqu'au 16 mars):
vendredi 1er février, Bertrand Delanoë est invité à la réunion publique de Valérie Fourneyron, tête de liste de Rouen Motivée (pour ceux qui vivent dans une grotte, ou qui passent leur temps au cinéma). C'est à 20h00, à la salle Sainte-Croix-des-Pelletiers, dans la rue du même nom. Je vous préviens, j'y serai. Quant à vous, venez, mais alors pas trop nombreux quand même, j'aimerais bien pouvoir être assise. :)

Enfin, chose promise, chose dûe, mon grand moment EDF de l'année. Extraits de ma conversation avec l'opératrice, avant-hier:
Elle: Pour ouvrir votre contrat, j'ai besoin de vos références bancaires. Vous êtes à quelle banque?
Moi: Euh..... (petite voix) la Société Générale.
Elle: (rire gêné) Ah. Oh. Euh... désolée?!
Moi: (soupir) Ouais.
Elle (compatissante, et un brin curieuse aussi): Mais euh... ça va? Vous n'avez pas été trop affectée j'espère?
Moi (mode je vide mon sac au téléphone avec une inconnue, mais à part ça je suis quand même super équilibrée): Naaaan, trois fois rien, c'est juste mon héritage et la maison au bord de la mer de mes parents qui se sont envolés, mais sinon tout va bien.
Elle: (long silence, puis timidement) Ah.
(Là elle est dégoutée, parce qu'elle pensait juste ouvrir un contrat, et à la place elle est coincée au téléphone avec une maniaco-dépressive de la crise financière qui lui raconte sa life, du moins c'est ce qu'elle pense, et pour ça elle n'a pas reçu de formation, donc elle panique. La preuve:  )
Elle: ...Bon ben, merci, et surtout, si vous changez de banque, pensez à nous rappeler!

Pour mémoire, dernier slogan en date de la compagnie:

"Si EDF ne vous le dit pas, qui vous le dira?"

 

free music

Posté par funnyvalentine à 21:42 - Rouen - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Aaah Pierrot

    Aujourd'hui mes collègues au boulot ont bouffé du Pierrot toute la journée !! Du grand grand kiff ! (n'est-ce pas Martine !!??? (Martine, 43 ans, fan de "au noooooord c'était les coroooooons...").

    Posté par L'italien, 30 janvier 2008 à 23:24
  • J'ai hâte de connaître ton avis sur Asteriqxxxxssses aux JO car je crains le pire...
    Et le cinéma, en ce moment, je ne peux guère y aller because of the pognon. C'est ça le pouvoir d'achat et les enfants qui font des études.

    No country for the old men, génial.
    A voir en VO, non ?.

    Bises quand même

    Posté par Swingphil, 01 février 2008 à 23:29
  • Moi aussi je suis fan des frères Cohen , les "oh yeh " de Frances Mcd.enceite jusqu'aux yeux dans Fargo me font toujours autant rire...
    En attendant , j'ai été taguée et je me devais de trouver des "victimes "..voilà par ex : une prof dânglais de Rouen..., elle est pas belle la vie ... (c'est pas moi qui ai commencé ... )
    Règlement
    > Mettre le lien de la personne qui vous tag , en l'occurence MOI , mais l'heure de la revanche viendra.....
    > Mettre le règlement sur votre blog
    > Mentionner six choses/habitudes/tics non importants sur vous -même
    > Taguer six personnes à la fin de votre billet en mettant leurs liens
    > Avertir directement sur leurs blogs les personnes taguées

    Posté par souris de bibli, 11 février 2008 à 18:18
  • 'tain

    s'en passe des choses dans ta life...
    et l'italien il est bon marché alors? tiens tiens.. pourtant, lui il met des vrais converses (alors que moi je les achète aux aubaines) [cf référence à une discussion entre l'italien et moi à propos de tenue vestimentaire]

    Posté par La FdR, 19 février 2008 à 19:50
  • C'était cool de t'entrevoir

    t'as un facebook, au fait?

    Posté par Gekko, 20 mars 2008 à 10:50
  • mon année de seconde suite

    Comme je l'ai dit dans le commentaire précédent j'étais très content de vous avoir eu comme prof en 2n. Car vous m'avez donné l'envie de travailler dans un pays anglo-phone.
    bref j'aurais bien voulu vous avoir comme prof cette année mais bon seule le destin décide de nos vies.
    je vous souhaite la réussite dans votre carriére professionnelle.
    alban un de vos éléve de 2nd3

    Posté par alban, 28 septembre 2008 à 04:04

Poster un commentaire